in

Payés 16 000 euros pour rester allongés pendant soixante jours

Dix volontaires ont participé à une expérience destinée à comprendre les effets de l’apesanteur sur le corps humain.

Ils ont touché 16 000 € pour passer soixante jours allongés. Dix cobayes viennent de se lever et de faire leurs premiers pas sur le sol de la clinique spatiale du Medes (Institut de médecine et physiologie spatiales) à Toulouse (Haute-Garonne). Depuis septembre, ils participaient à une étude sur les effets indésirables de l’apesanteur sur le corps humain.
Agés de 20 à 45 ans, ces volontaires s’étaient installés sur des lits, les pieds légèrement surélevés et la tête inclinée vers le bas de six degrés, position qui simule des conditions proches de celles des vols spatiaux. « Ils ont passé leur temps à lire, regarder la télévision, préparer un voyage mais ont suivi l’étude avec intérêt », explique Marine Bernat, du Medes. En effet, seize équipes scientifiques venues du Canada, d’Allemagne, du Royaume-Uni, d’Italie et de France se sont relayées à leur chevet.
« Les volontaires ont testé un cocktail alimentaire antioxydant et anti-inflammatoire, précise Marine Bernat. A l’avenir, il pourrait permettre aux astronautes faisant des vols de longue durée, vers Mars notamment, de revenir en forme. » Ayant contribué à faire avancer la science, les dix dormeurs sont entrés en phase de récupération musculaire et doivent se réhabituer à rester debout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top 20 des prénoms des mecs les plus chiants !

Collision entre un bus scolaire et un train dans les Pyrénées-Orientales : ce que l’on sait